Dans certaines industries, comme le coaching, plusieurs tendances fortes se dessinent. Ce qui m’irrite le plus là-dedans, c’est de constater que le chiffre d’affaires est devenu un argument marketing pour crédibiliser son entreprise. Et ça, sans égard à plusieurs aspects importants.

Le chiffre d’affaires ne veut rien dire

C’est plate à dire, mais c’est quand même ça! Le meilleur exemple que je donne est l’entrepreneur qui fait 100 000$ par an, mais qui a 2-3 employés à payer. Il ne reste plus grand-chose après les dépenses! Peut-on le qualifier d’entrepreneur prospère? La journée où les profits nets avant impôts seront mis de l’avant, vous pourrez ainsi baser votre opinion d’un certain succès.

On ne paie pas son épicerie avec un chiffre d’affaires, mais avec des profits nets.

Également, il faut tenir compte de la phase de vie de l’entreprise dans laquelle l’entrepreneur se trouve.

  • Combien d’années d’expérience?
  • Quelle est la taille de l’audience?
  • Est-ce un nouveau marché?
  • Quels sont les investissements initiaux?

Est-ce que le chiffre d’affaires est un indicateur de succès?

C’est également une question importante. Sur quoi basez-vous votre analyse pour établir une confiance en matière d’expertise? Je crois que cette question personnelle dépasse largement le contexte de mon article. De mon côté, je considère que c’est une variable du succès, mais qu’il en existe tellement d’autres, toutes aussi importantes. Par exemple, avant de vous tourner vers un coach marketing ou d’affaires, voici d’autres éléments qui peuvent être pertinents à considérer:

  • Le nombre d’années d’expérience
  • Le niveau d’études
  • Les formations suivies
  • La réputation dans le milieu
  • Les témoignages et avis
  • Les recommandations
  • Etc.

Le marketing des non-dits

Autre chose qui me déçoit toujours de lire, ce sont les allégations de succès basés sur des demi-vérités ou des non-dits. Je m’explique!

 »J’ai vendu pour 5000$ de coaching avec une seule infolettre! »

 »J’ai fait un seul Live Facebook pour remplir ma cohorte de formation »

Ce qui me fâche de ces tactiques et argumentaires marketing, c’est qu’on oublie ce qui est tributaire de ce succès. Non, ce n’est pas l’unique infolettre qui a vendu 5000$. Ce sont les 5 années de développement des affaires derrière. Ce sont les relations de confiance bâties au fil des mois, le contenu créé en amont et la réputation solide derrière.

Pour ceux qui débutent dans le milieu et qui voient ce genre d’arguments ont raison d’y croire. Ils vous font confiance et ont besoin d’être conseillés judicieusement. Alors, pourquoi ne pas dire réellement ce qui a fonctionné pour vous?

  • Créer du bon contenu pendant plusieurs mois
  • Bâtir une liste de courriels
  • Tester plusieurs choses pour voir ce qui fonctionne
  • Bâtir de solides relations d’affaires
  • Investir dans la publicité
  • Etc.

Je suis tannée qu’on fasse miroiter des arguments marketing qui ne tiennent pas la route. Soyons plus transparents, honnêtes et bienveillants.

Plutôt que d’utiliser seulement le chiffre d’affaires pour crédibiliser son entreprise et son succès, pourquoi ne pas mettre de l’avant son expertise, son expérience et sa pertinence. Pourquoi ne pas créer des connexions plus profondes?

Derrière certains succès financiers se cachent parfois de grands malheurs ou malêtres. À quel point souhaitez-vous vous inspirer de ce genre de modes de vie?

Le temps est venu d’être transparent et bienveillant

Je ne sais pas pour vous, mais moi j’ai envie qu’on cesse de montrer un seul côté à la médaille. Qu’on arrête de présenter seulement les faits qui nous intéressent et qui ne font état que de nos meilleurs jours. Si vous saviez comme les gens connectent lorsqu’on s’ouvre avec vérité et transparence.

Que pensez-vous du marketing autour du chiffre d’affaires?

Est-ce que ça vous attire?