podcast-180-degrés-PME

Pour s’abonner :   Spotify | Apple Podcast | Google Podcast

Dans cet épisode, je vous parle de la philosophie  »Inbound Marketing » ou le marketing de contenu. Cette approche est celle que je préconise avec la majorité de mes clients. C’est une stratégie qui demande du temps à investir, qui se déploie sur le long terme, mais qui permet de distinguer votre entreprise dans votre industrie.

Visitez ma chaine Youtube pour du contenu complémentaire, dont ce vidéo ou je parle également de marketing de contenu : https://www.youtube.com/watch?v=LHNzHGn6Pvo&t

Pour me joindre

Facebook : www.facebook.com/melaniehalleymarketing

Linkedin : www.linkedin.com/melaniehalley

Pour réserver votre appel découverte : bit.ly/consultation-melanie

Transcription

Dans ce deuxième épisode, je vous parle de ma philosophie de marketing, et de comment je conseille mes clients à créer du contenu pour connecter avec leurs clients potentiels. 

 

Bienvenue sur le podcast 180 Degrés ! Mon nom est Mélanie Halley, et je suis consultante en marketing web. J’ai fondé mon entreprise, Synapse Marketing, dans le but d’accompagner les PME à se tailler une place de choix parmi les géants ! J’offre mon expertise aux entrepreneurs afin de réaliser une transition web cohérence, en mettant en place des stratégies marketing intègres et authentiques, qui font rayonner leur entreprise et assurent leur croissance. 

 

Le podcast 180 Degrés vous présente des modèles d’affaires inspirants, des conseils et des pratiques gagnantes, en plus de mettre en lumière les PME d’ici qui, comme vous effectuent un virage numérique. Bienvenue dans l’univers de 180 Degrés ! 

 

Bonjour. Bienvenue dans le deuxième épisode du podcast 180 degrés. Aujourd’hui, j’ai envie de partir de la base de ce que j’aime faire, de mon expertise, et de ma vision du marketing. Le marketing, c’est un monde très vaste, et il y a plusieurs approches et plusieurs types de stratégies qui l’entourent. Je pense que si d’emblée vous n’aimez pas le marketing, c’est probablement que la philosophie à laquelle vous avez été confrontés n’était pas celle qui correspondait à vos valeurs. 

 

En fait, la philosophie ou le type de marketing que j’affectionne particulièrement, et que j’identifie comme la façon de faire en 2021, c’est ce qu’on appelle l’inbound marketing, comme on peut l’appeler marketing de contenu en français. Peut-être qu’il y a des gens qui vont me challenger là-dessus. Envoyez-moi un courriel, ça me fera plaisir d’y répondre. L’idée de l’inbound marketing est d’aller chercher et de solliciter votre clientèle. Vous allez leur créer un contenu de valeur, interagir avec eux sur différents types de plateformes, dans le but que ce soit eux qui viennent à vous plutôt que l’inverse. Donc la théorie est super. Je pense que si je dis à un entrepreneur que les clients vont venir vers lui, il va adhérer facilement à ce principe. Après, on doit voir comment ça se traduit, comment ça se passe, et comment ça marche surtout, et voir aussi les fondamentaux par rapport à tout ça. C’est le sujet du jour avec ce deuxième épisode. 

 

Donc en fait, l’inbound marketing repose vraiment sur la création de contenu. Ça passe par différents canaux. Le podcast que vous écoutez en ce moment, c’est du contenu. C’est du contenu pour lequel je ne suis pas directement rémunérée. Il n’y a personne qui m’envoie un chèque après chaque épisode pour me dire : « Bravo Mélanie ! Cet épisode est super ! » Si vous voulez envoyer des chèques, allez-y, mais ce n’est pas le point. Le contenu est un investissement de temps, un investissement au niveau au niveau de la création. Souvent, ça va prendre du temps à bâtir, ce type de stratégie là, et donc les entrepreneurs vont parfois se décourager parce qu’il n’y a pas forcément de retour sur investissement au bout de quelques semaines. Ils vont se dire qu’ils créent du contenu, qu’ils essaient plein d’affaires, et qu’il n’y a rien qui marche. Ça, c’est très commun, parce que quand on fait de la publicité, on s’attend à avoir un retour immédiat. Puis on a une certaine métrique. Dépendamment du type de la publicité que vous faites, il peut y avoir des données qui vous permettent de calculer le retour sur investissement. Dans l’inbound marketing, ce n’est pas aussi direct, parce que ce qu’on forge, c’est une notoriété, une visibilité, et une crédibilité dans son industrie, peu importe laquelle. La différence au niveau de la philosophie et de l’approche, c’est que les gens vont passer par plusieurs étapes avant de devenir acheteurs. Les gens vont interagir avec votre contenu, ils vont le consommer, ils vont apprendre à vous connaitre, et éventuellement ils vont devenir des gens qui vont vous suivre dans votre communauté et que vous allez retrouver souvent. Ce qu’on souhaite, c’est qu’ils passent au stade d’acheteurs, donc de clients. L’étape ultime, c’est celle de ce qu’on appelle les ambassadeurs de votre marque, donc les clients qui non seulement vous rapportent des sous, mais parlent de votre marque dans leur entourage tellement ils sont heureux de faire partie de votre clientèle ; c’est comme les super fans de votre marque ou de votre entreprise. La philosophie de marketing de contenu, ça repose là-dessus. Ça prend du temps. C’est un peu comme bâtir une relation amicale ou une relation amoureuse. Il y a une évolution des choses avant de se marier, des étapes avant, et c’est la même chose avec le marketing de contenu. 

 

L’important quand on crée son contenu, c’est vraiment d’avoir un avatar, un client cible. Vous allez entendre plusieurs termes : avatar, persona, client idéal, tout ça veut dire la même chose en fait. Si on prend toutes les caractéristiques de vos clients potentiels, ou plutôt de vos clients cibles, parce que vous avez une clientèle cible beaucoup plus précise que vos clients potentiels. Votre bassin de clients potentiels est beaucoup plus grand, et techniquement, parmi tous ces clients potentiels, il y a des caractéristiques qui se recoupent. Il y a aussi en fait comment et qui vous avez envie d’interagir et de vous adresser au niveau de votre client cible, et c’est là qu’on va bâtir ce qu’on appelle l’avatar. On va prendre en fait toutes les caractéristiques de ce client-là, comme si c’était une seule et même personne. Il y en a même qui proposent de lui donner un nom et une personnalité, et ça va être effectivement une belle façon de comprendre. Est-ce que votre client c’est Robert, 55 ans, retraité, et passionné de motos et de voyages ? Ou Julie, 32 ans, nouvelle maman ? Vous voyez, vous allez pouvoir détailler les caractéristiques et les aspirations de ce type de client. Qu’est-ce qu’il a envie d’accomplir dans sa vie ? Quels sont ses besoins et ses rêves ? Parce que quand on décortique un peu ça, ça permet de mieux comprendre. Vous allez donc créer votre contenu avec l’intention de vous adresser à cette personne. C’est comme si l’avatar était une personne qui existait pour vrai, et à qui vous allez écrire directement en créant votre contenu. Vous allez vous demander ce que Julie, qui a 32 ans, a envie d’avoir comme contenu par rapport à votre marque, votre service, ou votre produit.

 

 Une fois notre avatar clair dans notre esprit, comment on travaille dans la philosophie de marketing de contenu ? Donc c’est là où arrive la notion de parcours d’achat, le parcours entre le temps où la personne consomme votre contenu et le temps où cette personne l’achète. Il y a plusieurs étapes. Je ne sais pas si vous avez déjà entendu ce principe qu’on appelle en anglais know-like-trust. D’abord il faut que la personne vous connaisse, qu’elle découvre votre entreprise. C’est une phase d’exploration. Des fois, les gens ont des besoins dont ils ne sont pas au courant. En marketing, on parle des fois de créer des besoins. En réalité, on ne crée pas un besoin, mais on peut mettre en lumière une situation qui va amener la personne à se dire : « Oui j’ai un besoin. Oui, ça fait du sens, et je n’y avais pas pensé ! » Donc c’est comme une phase de considération dans le processus d’achat.  Et c’est là où il faut être très actif au niveau de contenu. C’est à ce moment-là que votre contenu va devenir super percutant, et va permettre de mettre en lumière en quoi votre entreprise peut servir ce besoin-là. Le but, comme je disais, n’est pas de créer des besoins, mais de mettre en lumière des situations. Et, plus le parcours va se rendre plus loin, plus ça va évoluer, et plus votre contenu va s’adapter. L’inbound marketing ou le marketing de contenu ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’activités de ventes. La vente va toujours exister parce qu’il est important d’être actif à ce niveau-là, et c’est important d’accompagner le client dans son processus d’achat. La vente n’est pas de pousser le client à acheter, mais de le conseiller et de s’assurer qu’il va se procurer le bon client qui va vraiment répondre à ses besoins. Un point fondamental dans l’inbound marketing, si vous ne répondez pas au besoin, si vous conseillez mal votre client sur le produit ou le service, et qu’au final votre client n’est pas satisfait, la chaîne va s’arrêter. On n’aura pas d’ambassadeurs de marque avec des clients non satisfaits. C’est vraiment un processus complet, une philosophie marketing entièrement basée sur les besoins du client. Et c’est pour ça que l’analyse de l’avatar est ultra importante, parce que votre produit va être différent, la production de votre contenu va être différente, et tout ça sera orienté au niveau du client. Il ne faut pas créer son produit et voir à qui ça s’adresse ensuite. Il faut faire l’inverse : connaître l’avatar à qui on s’adresse, et se poser la question sur le produit qui va répondre le mieux à ses besoins. Et c’est là que je trouve que le marketing de contenu prend tout son sens. On est entrés dans une ère où c’est ce genre de marketing qu’il faut faire, et où c’est ce genre de philosophie qu’il faut avoir. C’est fini le temps des vendeurs d’assurances ou de voitures qui ne donnent pas aux clients l’impression d’être conseillés, mais plutôt d’être un quota à accomplir avant la fin du mois. 

 

C’était ma petite introduction par rapport à l’inbound marketing et à la création de contenu. C’est clair que c’est un sujet que je vais approfondir dans les prochains épisodes. Je voulais mettre la table en fait par rapport à comment je pense en terme de marketing, c’est quoi mon approche et ma philosophie, parce que ça va teinter les prochains épisodes. Donc j’ai envie d’aborder avec vous la création de contenu parce que c’est un volet super important. C’est vraiment le point central des stratégies aujourd’hui. Donc j’ai envie de vous donner des astuces sur comment créer du contenu facilement, ou vous donner un contenu qui va être efficace dans votre stratégie. Ca peut être aussi des contenus techniques par rapport à certains outils, par rapport à certains procédés, et je pense que c’est quelque chose qui va vous être assez utile. Ca fait peut-être 4 ans qu’on voit les entreprises les plus grandes faire cette transition vers le marketing de contenu. Donc je dirais qu’en 2021, c’est le temps de faire cette transition si vous êtes dans des modèles un peu différents. Si vous regardez la création de contenu de haut en vous disant que vous n’avez pas le temps, mon objectif avec le podcast est de vous convaincre que vous avez le temps, parce que c’est ce qui va faire en sorte que votre entreprise va passer au prochain niveau. 

 

Je vous retrouve la semaine prochaine dans un prochain épisode de podcast. Merci beaucoup d’avoir été là. N’oubliez pas de m’écrire si vous avez des questions, ça va me faire plaisir d’y répondre. Bye bye, et à la semaine prochaine !